Lorsque l’on rédige un travail rédactionnel, on confronte souvent nos propres idées avec celles d’autres auteurs. Le but est de faire évoluer une idée ou d’en définir les tenants et aboutissants. Les étudiants, les enseignants-chercheurs et les rédacteurs professionnels réalisent souvent cet exercice. Ils citent une étude psychologique, un extrait d’un article scientifique, un passage d’article de droit, un ouvrage collectif… On leur demande de respecter les normes de citation et la propriété intellectuelle pour éviter le plagiat et les sanctions qui vont avec. Mais qu’est-ce que le plagiat exactement ? Existe-t-il sous différentes formes?

 

Sommaire :

 

Définitions du plagiat d’une manière générale

 

Définition du code de la propriété intellectuelle

“Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque. » (Legifrance, art L 122-4).

 

Définition du dictionnaire Larousse

“Acte de quelqu'un qui, dans le domaine artistique ou littéraire, donne pour sien ce qu'il a pris à l'œuvre d'un autre.” Définition du dictionnaire Larousse.

 

Définition du dictionnaire L’Internaute

Réplique frauduleuse d’une œuvre déjà existante en partie ou dans sa totalité afin de se l’approprier sans accord préalable de l’auteur ou d’un ayant droit.” Définition du dictionnaire L’Internaute.

 

Définition de l’Institut National des Sciences appliquées de Lyon

“Le plagiat :

  • C’est s’approprier le travail original (œuvre) de quelqu’un d’autre (un extrait de texte ou de discours, une illustration,...) sans le citer ni mentionner les sources,
  • Laisser croire qu’on est l’auteur d’une œuvre qu’on a en fait empruntée à un autre,
  • Omettre de citer correctement les auteurs,
  • Ne pas mettre en évidence les passages empruntés et insérés dans sa propre création.”
La paraphrase ou la reformulation sans auteur

La paraphrase ou la reformulation sans auteur

La paraphrase est la reformulation ou la réécriture des propos d’un auteur. On extrait l’idée principale et on la formule avec ses propres mots. L’utilisation de la paraphrase est encouragée dans la rédaction d’un mémoire, d’une thèse ou tout autre travail de recherche. Cependant elle doit être accompagnée de références bibliographiques. Et c’est là que réside le problème. On ne sait pas toujours comment faire pour mentionner l’auteur de sa paraphrase. Pire, on fait croire que l’idée vient de nous. Cela est considéré comme étant du plagiat. Donc paraphraser, oui, mais avec la source identifiée.

L’auto-plagiat ou le recyclage d’anciens travaux

L’auto-plagiat ou le recyclage d’anciens travaux

Dans le cadre de vos études universitaires, il peut arriver que l’on vous demande la recherche d’un sujet déjà développé. On peut penser qu’il serait alors facile de recycler son ancien devoir. Pourtant, l’enseignant demande aux étudiants de produire des écrits originaux. L’auto-plagiat est punissable, au même titre que le plagiat simple. 

Il existe cependant un moyen pour reprendre les idées développées dans un précédent devoir. Il suffit de mentionner votre source. Mais comment vous citer vous-même dans votre propre devoir ? Pour le savoir, cliquez sur l’article 👇 ci-dessous.

Les images et graphiques non sourcés

Les images et graphiques non sourcés

Les enseignants et les étudiants se servent souvent d’images ou de graphiques pour schématiser un cours, illustrer une idée ou analyser des chiffres. S’il est toléré que les enseignants ne citent pas la source de leurs images et graphiques, il ne l’est pas pour les étudiants. En effet, l’exception pédagogique est un privilège accordé aux enseignants. Nous leurs conseillons toutefois de montrer l’exemple pour que leurs étudiants acquièrent les bonnes pratiques de citations par mimétisme. Alors, dans un devoir académique, pensez à mentionner les sources de vos images, schémas et graphiques.

La traduction sans auteur

La traduction sans auteur

Traduire un passage intéressant, ne vous dispense pas de citer les références bibliographiques. Pour cela, vous pouvez indiquer que l’extrait a été traduit.  Indiquez, la langue d’origine, l’auteur, l'année de publication, l’endroit où vous avez trouvez la citation.

La même règle s’applique si vous faites de la paraphrase-traduction. C'est-à-dire que vous reprenez une idée développée dans une autre langue que celle de votre devoir. Le droit d’auteur doit être respecté aussi.

La citation en abîme avec une seule référence

La citation en abîme avec une seule référence

La citation en abîme paraît complexe. Pourtant, il s’agit d’un auteur qui reprend la citation d’un autre. La règle est de citer les 2 auteurs, la source primaire et la source secondaire. Parfois, on ne cite que l’un des deux, par manque de connaissance sur la manière de procéder. On vous explique tout dans l’article 👇 ci-dessous.

Les auteurs anonymes non référencés

Les auteurs anonymes non référencés

Quand un écrivain ne souhaite pas donner son nom et son prénom, il accepte tout de même de partager son idée. Il convient de mentionner la source du passage utilisé en remplaçant le nom de l’auteur par “Auteur anonyme”. Pour le reste, on procède de la même manière que pour les autres citations avec des guillemets, de l'italique, la norme de citation adaptée et la source présente également dans la bibliographie.

La particularité de la notoriété publique

La particularité de la notoriété publique

Les faits historiques connus de tous n’ont pas besoin d’avoir une référence bibliographique. Mais savez-vous vraiment ce qu’est un fait historique ? Ce qui est connu de tous en France, est-il connu de tous dans les autres pays ? Pour éviter de se faire accuser de plagiat, nous vous conseillons de toujours mentionner vos sources, même lorsqu’il s’agit de fait de notoriété publique.

Le diaporama ou présentation visuelle sans source

Le diaporama ou présentation visuelle sans source

Lorsque l’on présente un exposé, un diaporama, il est courant de ne pas voir de sources mentionnées. Pourtant, même dans cet exercice, vous pouvez vous faire sanctionner pour plagiat si vous oubliez le respect du droit d’auteur. 

Encore une fois, une dérogation est accordée aux enseignants sous couvert de l’exception pédagogique.

Les normes de citations non respectées

Les normes de citations non respectées

La citation des sources bibliographiques répond à une méthode clairement définie pour tout le travail de recherche, la norme de citation. Elle est parfois imposée par l’établissement académique pour les travaux des étudiants. Il faut alors se référer au règlement intérieur de l’établissement. Il existe plusieurs normes de citation comme Harvard Reference System, APA, Chicago Style, ABNT... La norme de citation définit ce qu’il faut citer (nom de l’auteur, date de parution, titre de l’article…), dans quel ordre, la forme de la source (entre parenthèses, entre crochets, note en bas de page…) et l’emplacement de sa référence bibliographique (dans le corps du texte, en bas de page, dans la bibliographie…).


Voilà, vous connaissez maintenant les définitions du plagiat. 

Cependant, il n’est pas toujours facile de savoir si l’on a plagié ou non. Les citations ont-elles toutes été mises entre guillemets avec la source indiquée ? La mise en forme respecte-t-elle la norme de citation choisie par l’Université ? La note en bas de page est-elle toujours indiquée ? Pour vous aider à être sûr de vos rendus académiques ou de ceux de vos étudiants, Compilatio vous propose des programmes complets associés à des logiciels de détection des similitudes : 

Magister

  • Pour les enseignants
  • Pour valider l’obtention des diplômes et la compréhension des méthodes de citation de vos étudiants

Studium

  • Pour les étudiants
  • Pour vérifier le devoir académique de recherche avant le rendu final

Copyright

  • Pour les professionnels de la rédaction
  • Pour s’assurer de l’authenticité de la rédaction proposée et protéger vos droits d’auteur

 

Quoiqu’il en soit pour éviter le plagiat, la 1ère règle est d'indiquer la source de l'extrait choisi. 


 

Sources : 

Pour aller plus loin