Simon est en dernière année de Licence de droit. Il doit rédiger un mémoire de fin d’études pour obtenir son diplôme. A plusieurs reprises, pendant ses recherches, il a trouvé quelques citations dans lesquelles l’auteur de la source en cite un second. Il se questionne s’il doit citer la source originale et/ou la source citée ? Est-ce cela que l’on appelle la citation en abîme ?

Qu’est-ce qu’une citation en abîme ?

Une source primaire est une citation faite par un auteur, tout simplement. Une source secondaire est une citation d’un auteur faite par un autre auteur. La source secondaire n’est pas le point de départ de l’idée. La citation en abîme réunie ces deux sources : primaire et secondaire.

Exemple de citation en abîme : Selon Niskanen, 1971, cité dans Mueller, 2003, p. 364)…

 

Quels sont les intérêts d’un auteur à en citer un autre ?

La citation en abîme est un bon moyen d’illustrer ses propos avec au moins deux auteurs qui appuient une même idée. En effet, la citation en abîme met en valeur le travail de recherches avec la citation de personnages reconnus dans leurs professions.

Exemple de citation en abîme : D’après Brassard (cité dans Michaud, 2006), il n’y aurait pas de différence […].

 

Par contre, en cas de désaccord avec les auteurs, le double référencement permet de confronter les opinions de plusieurs auteurs autour d’un même sujet. Ainsi, il est possible de faire évoluer l’idée de départ.

Exemple de citation en abîme : Selon Savard (tel que cité dans Côté et Morin, 1986)…

Extrait du site de la Bibliothèque et archives de l’Université du Québec à Chicoutimi, « Réaliser un travail de recherche – Citer ses sources / Éviter le plagiat »

Pourquoi référencer la source originale et la source citée ?

Lors d’une recherche documentaire, citer la source originale et la source citée est une étape à ne pas négliger. Ces deux sources doivent être référencées, pour permettre de retrouver la trace originale de la source secondaire et de valoriser les productions originales des deux auteurs. Enfin, cette étape prouve le respect envers les droits d’auteurs.

 

Comment référencer les citations en abîme ?

Tout d’abord, il suffit de mentionner le nom de l’auteur du document original dans le texte. Puis, on mentionne le nom de l’auteur du document secondaire entre parenthèses. La citation en abîme est référencée dans sa totalité.

Exemple : L’étude de Seindeberg & McClelland (cité par Coltheart, Curtis, Atkins & Haller, 1993)…

 

Ensuite, dans la bibliographie il faut uniquement référencer la source secondaire, c’est-à-dire celle que l’on utilise directement.

Exemple : L’étude de Seindeberg & McClelland- Coltheart…

 


Pour conclure, le double référencement valorise les idées défendues et respecte ceux qui ont participé à la réflexion. La citation en abîme peut sembler compliquée. Pourtant, elle est très appréciée des correcteurs de travaux académiques et prouve une certaine aisance à respecter le droit d’auteur.

Simon a maintenant compris qu’il doit bien référencer les sources primaires et secondaires dans le corps du texte et valoriser les sources secondaires dans sa bibliographie.


Sources :

Pour aller plus loin :