> La plupart des lycéens et étudiants ont entendu parler du plagiat dans leur établissement scolaire.

> On parle de plus en plus de plagiat dans l’actualité musicale et politique.

> 95% des universités françaises possèdent le logiciel Magister by Compilatio, l’outil de détection des similitudes.

Et pourtant, ce délit est toujours pratiqué. En juin 2019, une étudiante a réalisé un sondage auprès de 337 étudiants et lycéens en juin 2019 (dans le cadre de son mémoire de licence professionnelle). Son objectif : comprendre les tentations à plagier, les travaux concernés et la connaissance/prise de conscience concernant les sanctions. 

Pourquoi cette tentation à ne pas citer ses sources ?

Le manque de temps est la raison principale

Les étudiants doivent apprendre à gérer leur temps et ce n’est pas toujours facile. Parfois c’est le calme plat et parfois les devoirs demandés arrivent tous dans la même période. Le temps à y consacrer dépend beaucoup de la personnalité de chacun et de l’intérêt pour la matière. Certains pensent alors pouvoir gagner du temps en faisant du copier-coller directement depuis Internet.

 

🎓 Etudiant : Mieux vaut se prévoir du temps pour travailler vos devoirs que de les faire par petits morceaux. La gestion du temps fait partie de votre formation et vous servira dans votre vie professionnelle, et personnelle ! Demandez de l’aide en cas de besoin.

👔 Enseignant : Nous vous préconisons de prévoir des étapes intermédiaires avant le rendu final d’un travail. Ainsi, vos étudiants pourront vous questionner en cas de besoin et vous pourrez booster ceux qui n’ont pas encore commencé le travail demandé.

Le manque d’intérêt arrive en deuxième position

Quand on ne comprend pas la finalité d’un travail, c’est difficile de se l’approprier et de rendre un bon devoir.

 

🎓 Etudiant : La matière ne vous plait pas ? Vous ne comprenez pas la finalité de l’exercice ? Il suffit peut-être d’en parler à votre enseignant de manière honnête et respectueuse. Vous pouvez aussi vous dire que dans la vie, on ne fait pas toujours ce que l’on aime et que vous saurez mieux apprécier les devoirs qui vous passionnent.

👔 Enseignant : Il n’est pas toujours facile de motiver toute une classe sur un projet. Si vous rencontrez des réticences, vous pouvez former des groupes de travail hétérogènes, où les motivés aideront les plus récalcitrants. Veillez à toujours expliquer la finalité d’un travail afin de s’assurer de l’adhésion de la majorité. Et proposez des sujets originaux, ou laissez plusieurs options à vos étudiants.

La paraphrase est probablement peu maîtrisée

Quand on change quelques mots dans une phrase, l’idée appartient quand même à l’auteur, il doit donc être mentionné.

 

🎓 Etudiant : Pour tout connaître de la paraphrase, nous vous invitons à consulter notre article « Paraphraser = plagier ? ». Surtout, n’oubliez pas de mentionner les sources même si vous avez changé les mots et la structure de la phrase pour mieux vous l’approprier.

👔 Enseignant : Il est important d’expliquer ce qu’est une paraphrase et d’inciter les étudiants à produire des écrits originaux et/ou de citer l’auteur. D’une manière générale, il est crucial d’expliquer aux élèves/étudiants ce qu’est le plagiat, les sanctions encourues et comment l’éviter. Des cours / des formation sur ce sujet tout au long de l’année sont un levier de prévention efficace.

Si vous avez besoin d’accompagnement, Compilatio propose des formations aux étudiants et aux enseignants en ligne ou sur place.

Une méconnaissance des pratiques de citations

Les étudiants ne connaissent pas toujours précieusement les consignes à mettre en œuvre pour bien citer ou les trouvent trop fastidieuses. Ils préfèrent donc omettre la méthode.  Pourtant, les risques sont élevés et quand on connait la méthode, cela devient un réflexe facile à mettre en place. Principalement, il suffit de mettre des guillemets et de citer le créateur de la citation.

 

🎓 Etudiant : Pour vous aider, nous avons rédigé un article sur « Les 4 normes de citations les plus utilisées » pour être sûr de procéder correctement.

👔 Enseignant : Citez-vous toujours vos sources sur vos supports de cours ? Il est important de montrer l’exemple pour que votre public applique les mêmes consignes et comprennent la méthode.

La citation est perçue comme fastidieuse

Mettre des guillemets, mentionner l’auteur, construire des notes de bas de page associées à une bibliographie, peut sembler long et fastidieux quand on a un long rapport à rendre. Rappelons qu’il est important de respecter le droit d’auteur et celui qui a développé l’idée avancée. Plagier c’est voler.

 

🎓 Etudiant : Citer vos sources met en valeur votre travail car cela montre que vous avez fait des recherches et que vos théories viennent enrichir et challenger les arguments avancés par d’autres. Ainsi, vous faites avancer la recherche et la réflexion autour d’un sujet, vous apportez réellement votre pierre à l’édifice.

👔 Enseignant : En rappelant les sanctions et les enjeux de ne pas commettre de plagiat, on peut accepter plus facilement de suivre les règles. Avez-vous fait signer une charte anti-plagiat ou un code d’honneur à vos élèves/étudiants en début d’année ? Vous trouverez des exemples dans votre interface Magister.

Les enseignants ne contrôleraient pas le plagiat

Comme on a pu le voir plus haut, la plupart des enseignants ont à leur disposition le logiciel Magister pour vérifier les écrits. Parfois encore, les établissements ne communiquent pas précisément sur les processus de vérification des travaux. Les étudiants et élèves ne ressentent alors pas l’obligation de citer leurs sources, en se disant que de toute façon, le passage de leur travaux dans le logiciel de détection de similitudes n’est pas systématique.

 

🎓 Etudiant : Prenez de bonnes habitudes pour chaque devoir afin que ça soit plus facile pour vous lors d’un examen important.

👔 Enseignant : Nous préconisons d’utiliser Magister pour chaque rendu afin d’assurer une continuité dans le contrôle de l’authenticité. Si un ou plusieurs élèves ont plagié, vous pouvez demander aux fraudeurs de refaire le devoir, mettre la note de 0 ou en parler à votre direction.

Personne n’aimerait être soigné par un médecin qui a rédigé sa thèse de doctorat en plagiant. D’être gouverné par un dirigeant qui a fraudé lors de ces examens. En conséquence, il est donc important de punir ceux qui ne respectent pas la réglementation et de valoriser ceux qui la suivent.

La classe ne fait pas toujours l’effort de mentionner les sources

« Si les copains ne prennent pas la peine de bien citer leurs sources, pourquoi moi je devrais faire cet effort supplémentaire ? » Montrer l’exemple n’est pas toujours une motivation suffisante.

 

🎓 Etudiant : Et si c’était vous qui incitiez vos potes à respecter le droit d’auteur ? Le respect est important pour tout le monde. A vous de faire évoluer votre groupe vers un cercle d’amis respectueux. Ils vous remercieront quand ils verront que d’autres ce seront fait sanctionner pour plagiat, vous deviendrez le héro de la bande ! 😉

👔 Enseignant : Nous vous conseillons de mettre en valeur les bons comportements.

Les conséquences sont inexistantes

En général, les élèves et les étudiants savent qu’il y a des sanctions à ne pas mentionner ses sources, mais savent-ils vraiment lesquelles ?

 

Plagiat à l'université

 

Le copier-coller est-il présent dans tous les devoirs ?

 

Durant le sondage, les étudiants ont dû répondre à la question « Dans quel devoir est-on tenté de plagier ? ». Ce qu’il en ressort : ce n’est pas parce qu’un travail est important qu’il sera moins plagié. En effet, un tiers des étudiants répond que la tentation est aussi forte pour des travaux pratiques que pour un rapport de stage. Et la moitié plagient dans un mémoire ! Le record est détenu par l’exposé qui rencontre près de 80% de copier-coller.

 

Plagiat à l'université

Les élèves et étudiants sont-ils conscients des sanctions pour plagiat ?

Et bien non, peu connaissent les conséquences au plagiat. Rappelons qu’au niveau scolaire, l’étudiant peut être exclu de son établissement et/ou refusé pendant 5 ans à tout examen. Juridiquement, il risque 300 000€ d’amende et 3 ans de prison. Ces sanctions sont suffisamment lourdes pour dissuader de faire du copier-coller et inciter aux bonnes actions.

 

🎓 👔 Etudiant et enseignant : Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’article « Plagiat dans tes études, ce que tu risques« . Vous trouverez des exemples d’applications de sanctions et des témoignages.

 

sanction plagiat

 

Pour résumer, le plagiat est présent dans tous les devoirs. La sensibilisation et la prévention plagiat sont les meilleures armes pour lutter contre les raisons de commettre cet acte. Les sanctions sont à communiquer pour prendre conscience des enjeux.
Veillons ensemble au respect de la propriété intellectuelle.